Un peu plus et j'étais à la bourre pour vous présenter mon défi du mois, pourtant cousu depuis quelques temps, mais pas trouvé le temps de faire les photos, je vous avoue qu'avec la fin d'année, je cours après le temps et toujours pas plus de photographe motivé à la maison pour une séance..... j'ai encore plein de trucs à prendre en photo, mais vu la non motivation, je préfère faire au coup par coup....

J'aurais pu vous présenter les cadeaux maîtresses, mais ils n'ont pas encore été offert et pas tout à fait terminé... oui oui jsuis large la fin de l'école c'est vendredi.

Du coup, je vous présente ma maxi dress, pas mal vu l'an dernier sur la toile, moi jsuis toujours aussi dans les startings blocks, lol, la très simple mais non moins jolis jupe Copacabana de La Maison Victor, édition été 2014.

Pour la réaliser il me fallait un grand coupon, j'ai choisi un coupon de crêpe viscose venant de mon fournisseur préféré.

Franchement pas de difficulté au montage, le plus compliqué reste la couture de l'élastique, coudre/guider et en même temps étirer l'élastique, des fois un 3ème bras ne serait pas du luxe.
J'ai allongé la partie ceinture devant de quelques centimètres, pour qu'elle me prenne bien toute la taille devant, du coup elle est peut être un peu moins froncée que prévu. J'ai bien mesuré pour ma longueur d'élastique, j'ai tout cousu tête baissé et arrivé à l'essayage ben la ceinture était trop grande..... la loose, autant vous dire que je n'ai pas eu le courage de découdre toute les coutures sur l'élastique, du coup j'ai juste bidouillé ma ceinture, je pense qu'on y voit que du feu et du coup la jupe ne tombe plus hihihi.

Je dirais donc qu'elle taille grand et n'hésitez pas à bien vérifier la taille avant de tout coudre et surpiquer.

En longueur j'ai bien supprimé 10/12 cm vu ma grande taille, histoire que la jupe ne fasse pas aussi office de serpillière.

 

DSC_0210

DSC_0214

DSC_0215

DSC_0216

DSC_0217

Jupe Copacabana, La Maison Victor, 36
Crêpe viscose, Bennytex
Elastique du stock

Les autres destockeuses sont par ici