Hello, hello

Me voici de retour pour le défi de chez Coudre et Découdre, je couds pour un homme.

Bon cette fois-ci ce ne sera pas pour mon homme, mais pour mon grand fiston de bientôt 16 ans... non mais où est passé mon petit bébé????

Tout à commencé en octobre quand nous avons eu la 1ère vague de froid, il m'annonce gentiment que sa veste cousue au printemps dernier est franchement un peu légère et qu'il a froid avec. On discutait avec son père et là je dis qu'il va donc falloir aller faire les magasins pour trouver son bonheur et lui de répondre: non moi je préfère que ce soit toi qui me la fasse!!!!

Moi, ben j'avais déjà attaqué ma période de néant couturesque, il allait falloir que je m'y colle. On a cherché ensemble un modèle qui pourrait convenir, j'avais très envie de lui coudre un Duffle Coat, mais peu de modèles qui convenaient et pas forcément dans sa taille.

Une fois le modèle trouvé, il fallait choisir les tissus, pour ce, j'ai réussi à le traîner jusque chez mon dealer au début des vacances scolaires de la Toussaint. On a eu rapidement un coup de coeur pour ce magnifique lainage crème, oui je sais, je suis folle, jamais de la vie je l'aurais pris pour moi, trop peur de le salir et je l'achète pour mon fils, n'importe quoi. Ce qui a été le plus dur, c'est de trouver une doublure qui convienne et là avec laide de Housseman nous avons trouvé une doublure mouton parfaite pour avoir un manteau bien chaud. Il ne restait plus qu'a le coudre.

J'ai vraiment eu du mal à m'y mettre, patron ottobre, explication ottobre mais surtout en anglais, mais le temps avançait et le froid risquait de plus en plus de vraiment s'installer. Du coup, je me suis mis un bon coup de pied au c.. et en un rien de temps il était cousu.

Ni comprenant pas grand chose aux explications ottobre en temps normal, et encore moins quand c'est en anglais, je me suis lancée un peu à l'aveugle, avec juste mon expérience des différents manteaux cousus et je suis pas peu fière du résultat.

Dans un 1er temps j'ai cousu la doublure entièrement avec la doublure mouton, rien de bien compliqué, j'ai coupé les pièces au plus simple pour ne pas me casser la tête.

Dans le cahier des charges du jeune homme, il ne voulait pas des poches plaquées du modèle, j'ai donc opté pour le plus simple, j'étais juste juste en quantité de tissus et j'ai fait des poches prises dans les côtés, sûrement pas le mieux et le plus pratique, mais ça lui convient, je ne me sentais pas de faire des poches passepoilées, même si ça aurait été trop la classe. Par contre, j'ai surpiqué absolument toute les coutures, je trouve que ça finit vraiment bien le manteau. La partie un peu plus technique a été la pause de la fermeture éclair sur la patte avant et de gérer au mieux la fixation de la doublure. Je suis assez contente du résultat, j'ai juste un angle qui rebique un peu, mais j'ai pas réussi à faire mieux, les tissus étant assez épais, ça n'a pas aidé.

Pour la capuche, je lai prise tout simplement ente les 2 épaisseurs, je pense qu'au final, il est très proche de la construction qui devait être préconisée.

Je lui ai fait essayé à chaque étape, trop peur qu'il ne tombe pas bien, qu'il ne rentre pas dedans. Avant de fixer la doublure, il a fallu que je me rende à l'évidence que le doublage des manches en mouton n'était pas une bonne idée, certes il était hyper chaud, mais alors il ne fermait plus et il ne pouvait plus laisser ses bras le long du corps....... j'ai donc décousu les manches en mouton (joie bonheur) pour les remplacer par une doublure satinée rouge et là plus aucun souci, il ne se plaint pas d'avoir froid aux bras, donc ça doit être suffisamment chaud.

Il n'aime pas les brandebourgs, du coup la patte est restée telle quelle. Et si je vous dis que dés le lendemain il partait au lycée avec!!!

J'ai de la chance, la veste n'a pas trop subit et reste propre, il a juste une trace sur le devant, rien de méchant et son sac à un peu déteint au niveau de l'encolure, mais c'est léger (en même temps quelle idée d'avoir un sac rouge?).

Si je devais modifier quelque chose, ce serait la profondeur de la capuche, il ne la trouve pas assez couvrante, du coup il ma demandé un bonnet noir et gris, pour aller avec (je vous le montre très vite).

 

Voila, je ne couds plus beaucoup, mais je couds de l'utile, voir indispensable et je crois que ça convient à tout le monde ici.

 

 

DSC_0092

DSC_0093

DSC_0094

DSC_0095

DSC_0096

DSC_0097

DSC_0098

DSC_0099

Klassikko, Ottobre 6/2012, 170 cm
Lainage et mouton, Bennytex
Fermeture du grossiste je crois